Prendre la plume…

« J’aimerais écrire l’histoire de ma vie ». Souvent, tout commence par cette petite phrase, prononcée avec timidité mais envie. Et puis l’idée fait son chemin, lentement mais sûrement, et prend forme peu à peu. Elle grandit dans l’esprit, et prend de plus en plus de place, jusqu’à devenir une certitude : « je veux écrire l’histoire de ma vie ». Pour moi, pour mes enfants, mes petits-enfants.

Mais c’est quand elle devient concrète que l’entreprise devient alors immense, qu’elle semble insurmontable. Cette idée, pourtant si simple à formuler, et si simple à imaginer dans notre esprit acquiert des proportions gigantesques. « Je n’y arriverai jamais » se dit-on, et l’on hésite à tout abandonner.

 

… et remplir l’encrier

C’est à ce moment-là que Porte-plume entre en scène. Nous sommes là justement pour travailler sur cette idée, et la rendre possible. Après tout, c’est bien ce que symbolise ce nom : « Porte-plume », qui représente à la fois, dans son sens le plus strict, l’encrier, le support sur lequel l’on peut reposer sa main, son écriture, en tout confiance. Mais également, et peut-être plus symboliquement encore, une idée de légèreté : porter une plume, l’aider à s’envoler, à prendre de la hauteur. Faire jaillir l’inspiration, c’est cela notre rôle.

 

Par où commencer ? 

« Comment écrire sa biographie ? »

Face à la perspective d’une vie entière, le début devient flou. Raconter son enfance ou remonter à ses aïeux ? Retrouver de vieilles photos ou laisser parler les souvenirs ? Se confier, s’arrêter sur des détails ou, au contraire, brosser un portrait plus large d’une longue vie bien remplie ? Chaque événement semble avoir son importance, chaque anecdote est pleine de sens. L’enfance est déterminante mais si lointaine, les derniers souvenirs sont nets, mais tellement proches… Il n’est pas facile de se décider, de sauter le pas et de plonger dans sa propre mémoire. Porte-plume fonctionne ainsi comme un intermédiaire, un écran ou peut-être même un miroir qui protège et réfléchit. Qui, face aux souvenirs lointains et douloureux, pose un regard bienveillant, et reconstruit, morceau par morceau, une vie pleine d’aventures et de souvenirs.

Au début, les personnes qui souhaitent raconter leur histoire ont peur aussi de ne pas intéresser. « Ma vie est banale, qui aura envie de la lire ? »

 

Pour qui écrire ?

« Qui sera intéressé par le récit de ma vie ? » est une autre question récurrente. Je crois qu’on écrit d’abord pour soi, pour prendre du recul sur sa vie et pour avoir le plaisir de la transmettre aux siens. L’histoire de notre vie intéresse bien évidemment notre famille, nos enfants, petits-enfants, et nos amis … Tous ceux qui nous ont connu, vu grandir et évoluer, qui nous ont accompagné dans les différentes étapes de notre vie et qui peuvent aujourd’hui être fiers d’avoir une place de choix dans notre mémoire.

Mais pour notre descendance, c’est aussi la curiosité d’une nouvelle génération qui a l’opportunité unique de découvrir un pan de l’histoire passée à travers votre propre regard, vos propres mots.

C’est une aventure pour vous, mais également pour vos proches qui apprennent à vous connaître d’une autre manière, un aspect de votre personne qu’il ne soupçonnait peut-être pas, et également l’occasion de leur dévoiler votre amour pour eux, et l’importance qu’ils ont aujourd’hui dans votre vie. Pour ce genre de déclaration, il n’est jamais trop tard.

 

L’aventure Porte-plume

C’est avant tout cela Porte-plume, une aventure humaine. C’est s’investir sans compter auprès de ces personnes qui sont prêtes à se lancer et é écrire l’histoire de leur vie. C’est réaliser chaque étape, au rythme de chacun, pour réaliser un livre, une mémoire sur papier. C’est découvrir avec émotion les photos de famille, les photos en noir et blanc, un peu jaunies par le temps, d’une enfance lointaine et pleine de souvenirs. C’est rassurer, entendre, écouter, écrire et comprendre le récit d’une vie. C’est prendre la plume, accompagner la voix et soutenir la parole d’une histoire qui ne demande qu’à être raconter. « J’aimerai écrire l’histoire de ma vie » est le début d’une belle conquête de sa propre existence. C’est, d’une certaine manière, prendre en main son destin et en faire un objet d’écriture qui dépasse les frontières du temps et de la mémoire personnelle.

C’est un chemin semé d’embûches mais agréable à réaliser du début à la fin. Après tout, c’est à cela que sert un encrier : y puiser de l’encre pour avoir le courage d’écrire, reposer sa main fatiguée par les longues heures de réflexion et de mémoire, la certitude d’une stabilité qui ne faillira pas lorsqu’il s’agit de raconter sa vie. Porte-plume, c’est tout cela à la fois, et peut-être même plus encore.

N’ayez plus peur de dire « je veux écrire l’histoire de ma vie » et contactez-nous pour que nous puissions, ensemble, réaliser ce rêve.

contact@porteplume.fr

Bulle