Pour écrire une biographie, je vais évidemment d’abord vous conseiller Porte-plume.

Une équipe de spécialistes à votre service, des rédacteurs qualifiés, des graphiques doués, des relecteurs expérimentés et un imprimeur de qualité.

Oui mais pour ceux qui ont envie d’écrire le manuscrit seul ?

De se lancer face à la feuille blanche et d’écrire avec son cœur.

Voici quelques conseils pour écrire votre livre.

Tout d’abord il faut se fixer un cadre et des objectifs. Il faut pour cela se poser les bonnes questions. Pour qui j’écris le livre ? Pour moi-même ? Ma descendance ? Pour être publié ?

De quoi ai-je envie de parler : du passé lointain et de nos origines ou au contraire de ma vie et de mes apprentissages ? D’une période marquant de ma vie, comme la guerre, pour aller dans les détails et bien expliquer ce qu’il s’est passé ?

Ai-je envie de documenter mon récit en donnant des contextes historiques et des informations sur la grande histoire ?

Qui doit prendre la parole : suis-je le seul narrateur ou ai-je envie de questionner mes anciens ?

Existe-t-il des livres qui m’ont particulièrement plu qui pourraient m’inspirer ?

Ai-je envie de mettre des photos dans le livre ou dois-je me centrer sur le texte ?

Cela fait beaucoup de questions j’en conviens. Là encore on peut se dire que Porte-plume vous aidera à vous guider dans cette démarche. Mais vous pouvez débuter le travail d’écriture seul et Porte-plume prendra le relai pour la relecture, la mise en page et la fabrication.

Une fois le cadre fixé, vous pouvez commencer par un arbre généalogique. Placer les noms, les époques, faire des premières recherches sur des site de généalogie ( le site www.geni.com est très bien par exemple) vous aidera beaucoup. Vous pourrez ainsi dessiner les premiers personnages, faire le point sur ce que vous savez et ce sur quoi vous devez mener une enquête familiale.

Ensuite, je vous conseille de procéder de façon chronologique et toujours méthodique : vos grands-parents d’abord. Où sont-ils nés ? Quand ? Qui étaient leurs frères et sœurs ? Comment étaient-ils physiquement ? Comment décrire leurs personnalités ? Quelles épreuves ont-ils traversées ? Quels métiers faisaient-ils ? Quelles sont les anecdotes transmises dans la famille à leur sujet ? Les mêmes questions se posent pour vos parents.

Il vous faut, avant de passer au travail d’écriture, récolter des informations.

Vous pouvez proposer à des proches des premiers entretiens pour en savoir plus sur l’histoire familiale. Pensez bien à enregistrer vos discussions (les téléphones d’aujourd’hui font ça très bien).

Après cette étude chronologique, vous pouvez penser autrement de façon plus thématique. Quels sont les sujets transversaux qui vous intéressent ? Souhaitez-vous parler d’une passion ? De l’actualité ? De religion ?

Puis vient le moment de réunir toutes les informations collectées et de les mettre en ordre. Vous pouvez alors supprimer ce qui vous semble moins intéressant, ou au contraire approfondir ce que vous trouvez passionnant. La trame se dessine peu à peu.

Enfin, il faut écrire bien sûr. Et travailler. Reformuler pour que le texte soit bien fluide, penser aux transitions pour que le lecteur soit guidé. Eviter les répétitions bien sûr, et chercher le ton juste. Le ton juste c’est celui qui vous ressemble. Il ne faut pas chercher à écrire comme Balzac, mais écrire avec ses mots pour que votre famille puisse vous entendre quand elle lira votre livre.

Pour la relecture, la mise en page, la numérisation des photos et l’impression… je vous conseille toujours Porte-plume !

Alors vous vous sentez mieux armé pour écrire votre livre ?

Prêt pour débuter votre biographie ?