Le livre d’entreprise

Faire un livre d’entreprise demande une connaissance éditoriale et marketing. Ce n’est pas un livre comme les autres.

Il ne se lit pas comme un roman, ni comme une plaquette commerciale.

Il véhicule un message, une histoire, des valeurs… et une impression générale.

C’est un peu comme quand on rencontre une personne la première fois : il y a une silhouette, une allure, une posture : au premier coup d’œil on ressent quelque chose. Une personne élégante, une personne dynamique, une personne discrète, une personne souriante, une personne rêveuse… Chacun donne une impression. Après bien sûr et heureusement, quand on apprend à connaître quelqu’un la première impression se confirme ou se dément. Certains sont doués pour cerner les gens au premier coup d’œil. Et d’autres, trompent leur monde en offrant un visage qui n’est pas le leur.

La couverture d’un livre d’entreprise

La première impression. On se demande souvent laquelle on fait soi-même, non ? C’est amusant de penser aux premières impressions que nous avons eues de nos amis proches.

Pour un livre d’entreprise, Porte-plume réfléchit avec soin à cette première impression. Elle est clé. Elle doit être juste et pertinente. Elle doit refléter ce que l’entreprise souhaite dire. Quand nous avons pensé le livre des 90 ans de Danone par exemple, nous avons lister nos partis pris et avons cerné la première impression que ce livre devait donner :

  • 90 ans d’histoire, ça doit peser. Le livre doit avoir un certain volume, une densité.
  • C’est une entreprise proche de ses salariés, et de ses consommateurs. Il faut que l’objet livre ne soit pas trop grand, il faut qu’on puisse facilement se l’approprier.
  • Une couverture souple est plus appropriée, pour que le lecteur entre en confiance dans le livre et qu’il puisse le feuilleter avec légèreté.
  • Le bleu de Danone et de ses yaourts doit être très présent. Sans même lire le titre, le premier coup d’œil doit recevoir du bleu et du pot de yaourt
  • Il doit faire une allusion au passé mais être très moderne, pour l’idée d’une continuité, d’une transmission d’un savoir-faire.

Evidemment, de façon conscience, le lecteur d’un livre d’entreprise ne se dit pas tout ça. Mais il ressent quelque chose, il a cette fameuse première impression qui donne le la. Et c’est cette impression qui va lui donner envie de lire le livre ou non. C’est cette impression qui va construire l’identité d’un groupe.

La couverture d’un livre est le visage d’une personne. Elle donne envie d’entamer une discussion, elle peut susciter curiosité, désir, surprise, admiration…

Notre savoir-faire

Nous adorons notre métier. Cerner chaque entreprise et penser la première impression, comme la seconde et la troisième évidemment. Un livre d’art, un livre surprenant, un livre émouvant, un livre historique, un livre d’un collectif, un livre hyper innovant. Chacun a sa personnalité et chacun son histoire. Le sur-mesure a tout son sens ici, pour que chaque livre d’entreprise soit vraiment unique et intelligent. La force du symbole est plus que jamais clé dans les livres d’entreprise.

La couverture et la 4e de couverture donnent deux premières facettes, mais l’intérieur du livre doit faire écho et être à la hauteur. Il ne s’agit pas de montrer bonne figure et d’être déceptif ensuite.

Une couverture fait une promesse. L’éditeur doit la tenir.

 

Livres d'entreprise sur mesure, couvertures originales et uniques
Des couvertures de livres d’entreprise Porte-plume

 

Si vous avez un projet, nous sommes à votre écoute pour imaginer votre livre d’entreprise !