L’enfance et la découverte de la lecture

Être enfant. A priori, on l’a tous fait.

Des heures de jeux, des souvenirs de genoux écorchés, sauter dans les flaques et attraper un lézard pour voir si sa queue repousse. Demander une deuxième histoire avant d’aller dormir parce que celle-là elle faisait un peu peur quand même. Se tortiller sur sa chaise pendant que les grandes personnes parlent de trucs pas intéressants, ouvrir des cadeaux plus grands que soi. Des souvenirs partagés par tellement de générations…

Et aujourd’hui, être enfant c’est aussi passer des heures à supplier ses parents de jouer à la Wii, ou d’aller au cinéma. Connaître le mot de passe du téléphone de maman et appeler sans faire exprès un numéro en Australie. Prendre quarante-deux photos du poisson rouge et ne pas savoir qui a caché la télécommande. C’est se battre pour finir les dessins animés du soir alors que « demain il y a école ».

Après les dessins animés vient pour l’enfant la découverte de la lecture… Oui bien sûr, ça fait longtemps qu’on lui lit des histoires, il en connait des tas et il aime qu’on les lui raconte, surtout le soir dans son lit, alors que la grande aiguille a déjà dépassé l’heure de dormir. Mais sa première lecture…un moment magique, inoubliable, que celui où, assis sur vos genoux, il assemble patiemment les syllabes en mots et en phrases et découvre seul une histoire nouvelle. Ça y est, maintenant il sait lire. Il est un grand. D’ailleurs, il est en CP et ne se fait pas priver pour montrer son nouveau talent. Une fierté dans ses yeux, regarde maman, je lis tout seul ! Papa, je peux te lire une histoire ?

L’histoire dont mon enfant est le héros

Et si cette histoire parlait de lui ? Il était une fois, dans un beau château, une princesse qui s’appelait Margot… ou Cécile… ou Emma…. Un chevalier qui s’appelait Thomas… ou Alex… ou Benjamin…. Un livre sur mesure, un livre unique, qui l’accompagnera toute sa vie comme étant SON livre : le premier qu’il a lu seul, le premier qu’on lui a offert mais surtout…celui dont il est le héros. Le seul livre dont il est le héros.

Parce que nos enfants ont besoin de héros. Le héros suprême de toutes les petites Laetitia, Camille et Laura, c’est Papa, ce papa si beau si fort. Le modèle de tous les petits Guillaume, Frédéric et Simon, c’est Maman, si belle et si gentille. Mais ce ne sont pas que des héros, ce sont aussi des parents : vas dormir, range ta chambre sont autant de phrases désagréables qu’ils ont l’habitude de dire sous prétexte que « c’est pour ton bien ». Alors ils cherchent ailleurs, ces charmants bambins, et se passionnent pour la reine des neiges (Libérée, délivrééééeeeee), pour Indiana Jones ; ils sautent à pieds joints dans les dessins animés, les films et les livres pour rejoindre des héros parfaits. Des héros qui sont des amis, qui sont des frères et sœurs, qu’ils emmènent partout dans un coin de leur tête et qu’ils vont voir dès que les choses ne vont pas. Jouer au foot, c’est super mais moi j’ai peur du ballon : que ferait Zorro ? Et sourire aux lèvres, tel un cavalier qui surgit hors de la nuit, il court vers l’aventure au galop. Bon, il ne signe pas encore son nom à la pointe de l’épée, et ça vaut mieux pour les coussins du salon ! Mais la passion du déguisement chez nos enfants vient bien de là, de cette envie de faire comme un héros pour vaincre tous les dangers de la vie.

 

Faire un livre très personnalisé pour mon enfant

Alors quand le héros s’appelle aussi Victor et qu’il a aussi sept ans, qu’il va affronter le monstre qui se cache sous le lit et que sa petite sœur a aussi des couettes, le nouveau lecteur se rend compte, des étoiles dans les yeux, qu’il n’a pas besoin d’un chapeau d’explorateur pour être un héros. Pour un peu qu’il reconnaisse les yeux bleus et le pull rouge du chevalier Victor comme étant ceux de la photo de son anniversaire, il s’imagine alors devenir fort et courageux plus tard ! Se retrouver dans un livre, devenir le héros d’une aventure passionnante, quel rêve pour tous les enfants !

 

Comment faire un vrai livre sur mesure pour notre enfant ? Comment écrire une histoire personnalisée ? Il ne s’agit pas de juste remplacer un prénom dans une histoire pour avoir un vrai livre personnalisé. Pour du vrai sur mesure et pour avoir un livre unique, l’histoire doit être écrite avec la complicité des parents qui donnent plein de détails sur l’enfant. Pour que le petit Victor se projette vraiment il faut faire illustrer le livre par un dessinateur qui saura s’inspirer de son doudou, de sa sœur, de ses jouets, de ses vêtements et de sa chambre pour reproduire tout son monde dans un livre.

Et quand plus tard, petit Victor devenu grand triera ses livres d’enfant, il retrouvera l’histoire fantastique du héros qui lui ressemble, et peut-être se dira-t-il que ce chevalier serait fier de l’homme qu’il est devenu…

Ne cherchez plus le livre parfait pour celui ou celle qui est devenu la prunelle de vos yeux, créez-le ! Contactez Porte-plume et laissez-vous guider pour offrir à votre enfant une vie à travers les pages…

N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter : contact@porteplume.fr ou 01 83 64 23 34

 

Marie