Le beau métier de graphiste, rencontre avec Anne Jeandet

 

Faire des livres d’entreprise et des biographies, c’est un travail d’équipe !

Pour chacun de nos livres, nous constituons des équipes sur-mesure : éditeur, journaliste, photographe, graphiste, historien, archiviste relecteur, imprimeur, photograveur, iconographe… A nous de vous présenter tous ces métiers, de vous dévoiler nos coulisses et de vous présenter les visages de Porte-plume.

 

Anne Jeandet est graphiste, directrice artistique. Elle est talentueuse, douce, à l’écoute, raffinée, sensible et délicate. Son goût est sûr, ses idées avant-gardistes. Elle est à nos côtés depuis le premier jour de Porte-plume… et elle a accepté de répondre à nos quelques questions :

 

Depuis quand fais-tu partie de l’équipe Porte-plume ?

Je fais partie de l’équipe des éditions Porte-plume depuis le tout début de leur histoire puisque Anne Berest et Caroline Levinger m’en ont parlé pour la première fois avant même qu’elles n’existent.

Ce n’était alors qu’un projet enthousiasmant pour lequel – graphiquement – tout était encore à imaginer.

Ma collaboration a débuté avec l’identité graphique des éditions elles-mêmes puis s’est poursuivi avec la charte graphique des biographies et enfin avec le premier livre d’entreprise du catalogue, celui consacré à Neuchâtel.

Depuis, l’équipe s’est agrandie, les projets édités se sont multipliés mais je suis toujours aussi impatiente et excitée d’ouvrir un mail intitulé « Un nouveau livre Porte-plume » ou

« Un nouveau projet ensemble » !

Tu peux définir Porte-plume en une phrase ?

Porte-plume est constitué d’une équipe extrêmement attentive qui saisit les demandes de ses clients pour concevoir des livres à leur image, et au-delà qui les surprennent.

Et en 3 mots ?

Humanité / Histoire(s) / Féminin

Explique-nous ton métier et ton rôle chez Porte-plume.

Lorsqu’un livre est en projet, la responsable éditoriale me présente l’entreprise et le contexte dans lequel le livre est conçu.

Il peut s’agir d’un anniversaire, d’un événement ou d’un moment marquant dans la vie de la société, par exemple.

A cette étape, des propositions de découpage et de concept ont déjà été envisagées.

Mon rôle consiste alors à donner une forme, un visage à ce livre. A faire d’une idée un objet qui correspondra à la personnalité du commanditaire et qui s’intégrera à la ligne éditoriale de Porte-plume.

En résulteront le choix d’un format, d’une typographie, des couleurs, l’iconographie et la maquette.

Qu’est-ce que tu préfères chez Porte-plume ?

Il est très agréable pour une graphiste de s’immerger dans un univers nouveau à chaque fois. De découvrir tout un monde, des personnes, une activité dont on ignore tout et que l’on apprend peu à peu à connaître. Sinon, travailler avec Caroline et Céline est toujours agréable et constructif.

Et si tu devais personnellement faire un livre avec Porte-plume ce serait lequel ?

Un livre pour enfant avec mes dessins !

Et si tu devais en choisir un seul, parmi ceux déjà réalisés, quel serait ton livre Porte-plume préféré ? 

Difficile de faire un choix. Mais je pense que le livre consacré à l’entreprise Pinet, avec les photos d’Adrien Levinger est peut-être mon favori.

Sinon, le livre Nespresso est très efficace et me plaît beaucoup lui aussi.

Grâce à cette interview nous apprenons qu’Anne dessine aussi !

Hâte d’en savoir plus…