Fabriquer des livres d’entreprise

Nous poursuivons notre visite guidée dans les coulisses de Porte-plume. Aujourd’hui, nous posons nos questions à René Todt, notre expérimenté conseiller de l’imprimerie Snel en Belgique. René connaît tous les papiers, toutes les toiles et reliures, et toutes les subtilités techniques liées à l’impression de beaux livres. Il aime expliquer comment ça marche, nous montrer les dernières réalisations de l’imprimerie, et surtout relever des challenges ! Il nous a suivi dans nos idées les plus folles… Une couverture en béton ? Bien sûr.

Une broche en relief sur une couverture toilée ? Evidemment.

Des tranches tamponnées, des pages qui se déplient, des jeux de calques et de transparences, un petit carnet dans un livre, des découpes et vernis sélectifs ? René dit oui à tout, avec passion et talent.

Imprimer des livres sur-mesure demande savoir-faire et passion. Nous aimons soigner les moindres détails de nos livres. Nous tenons à être présentes à chaque bon à tirer pour vérifier les rendus et travailler les couleurs. Le choix du papier et de toutes les finitions est crucial pour le rendu final du livre. Les possibilités sont infinies, et même si le travail d’imprimeur s’est industrialisé il reste toujours très artisanal et c’est ce qui fait tout son charme.

Mais assez parler, je laisse place à René Todt…

 

Depuis quand travaillez-vous avec l’équipe Porte-plume ?

Depuis octobre 2014 si mon souvenir est correct.

Vous pouvez définir Porte-plume en une phrase ?

Une petite équipe soudée et passionnée.

Et en 3 mots ?

Curiosité – Implication – Passion

Expliquez-nous votre métier et votre rôle chez Porte-plume.

Conseil en production print à l’imprimerie Snel à Liège. J’accompagne l’équipe pour mener à bien les projets qui nous sont proposés.

Qu’est-ce que vous préférez chez Porte-plume ?

La simplicité, l’intérêt et l’écoute.

Et si vous deviez personnellement faire un livre avec Porte-plume ce serait lequel ?

Cela fait longtemps que je caresse le projet d’un ouvrage consacré aux disques qui m’ont « émerveillés ». Il risque d’être épais !

Et si vous deviez en choisir un seul, parmi ceux déjà réalisés, quel serait votre livre Porte-plume préféré ?

J’hésite. La synagogue de la Victoire ou la Fédération des boulangers…

 

Comme nous les aimons beaucoup nous aussi, nous illustrons cet entretien avec ces deux beaux livres !

Merci René, et vivement le prochain livre ensemble !