Raconter l’histoire d’une entreprise dans un livre. Faire une biographie d’entreprise.

C’est notre savoir-faire, notre passion, notre métier.

A l’heure du numérique, de l’éphémère, de la vitesse et d’Instagram, pourquoi souhaiter faire un livre d’entreprise ?

A quoi ça sert ? Pourquoi et pour qui réaliser un ouvrage d’entreprise ?

 

L’âme d’une entreprise

Le point de départ : l’histoire est au cœur de l’identité de l’entreprise. Donc raconter l’histoire d’une entreprise c’est comprendre d’où elle vient, ce qui la construit, ce qui l’anime… c’est révéler son âme. Vraiment ? Oui oui !

Quand on écrit l’histoire d’une entreprise, on mène une enquête. Une enquête dans le passé : on cherche, sélectionne, numérise, et classe des archives. On essaie de comprendre l’enchainement des décisions et des événements. Pourquoi à ce moment-là avoir changer de production, de stratégie ? C’est un vrai travail d’historien et d’économiste car bien souvent, l’histoire d’une entreprise se lit aussi avec la grande histoire. C’est aussi un travail de sociologue : il faut comprendre la société, ses souhaits et ses évolutions pour expliquer les devenirs des entreprises.

 

Témoignages de salariés

Pour chaque biographie d’entreprise, nous aimons questionner. Ce n’est donc pas seulement un travail d’historien mais c’est bien sûr aussi un travail journalistique. Nous devons recueillir la parole. Ecouter ceux qui font vivre une entreprise. Interviewer les salariés est clé. On n’écrit pas un livre d’entreprise uniquement à partir d’archives ou de témoignages du fondateur. L’histoire est collective. Elle se vit, elle se ressent au quotidien.

Pour être honnête et dans le vrai, nous devons écouter ceux qui travaillent au quotidien. Les interroger sur leurs valeurs, sur l’esprit qui les anime, sur leurs métiers. Pourquoi ils aiment leurs métiers ? Quelle est leur perception de leur rôle ? de leur direction ? de leur entreprise ? Et c’est finalement par une parole multiple que nous dessinons par touche ce qu’est une entreprise. Une histoire collective se raconte à travers des témoignages variés. Des hommes et des femmes, des nouvelles recrues et des retraités, des chefs haut placés et des jeunes apprentis. C’est tous ensemble qu’ils donnent la vrai visage d’une entreprise. Pour le livre que nous avons réalisé pour la Family Business Network par exemple, nous avons questionné pour chaque entreprise un dirigeant et un artisan. Chacun pouvait confier un secret, une anecdote sur son savoir-faire. Et l’un ne peut pas exister sans l’autre.

Culture d’entreprise

Quand nous découvrons une nouvelle entreprise, nous essayons de tout de suite nous imprégner de sa culture. Pour la comprendre, il faut remonter aux origines. Qui a créé cette entreprise ? Une homme seul parti de rien avec une idée géniale ? Une famille avec un métier traditionnel ? Un entrepreneur en quête de nouvelles aventures ? Je suis souvent fascinée par ceux qui ne reçoivent rien et inventent tout. Ces entrepreneurs, ambitieux, courageux, travailleurs, qui à un moment donné, grâce à la chance, l’audace et l’intelligence, tentent un nouveau business ! En ce moment nous écrivons un livre pour le groupe Roxane, le groupe des eaux Cristalline, pour rendre hommage à Pierre Papillaud, leur charismatique PDG qui est décédé cette année. Quel homme ! Quelle vision, quelles force et détermination ! Tous les salariés lui rendent hommage et c’est vraiment à la lecture de leurs témoignages qu’on comprend très bien la culture du groupe Roxane. Une entreprise courageuse, simple, chaleureuse, audacieuse, honnête, dure parfois mais toujours impliquée et déterminée. A l’image de son fondateur.

 

S’inspirer des expériences du passé

Tout d’abord, les fondateurs sont souvent inspirants. Quand je sors d’une interview avec quelqu’un qui raconte simplement qu’il a osé aller jusqu’au bout et qu’il a bâti une magnifique réussite, cela me donne de ailes ! Alors j’imagine pour les salariés de cette entreprise. Ils sont fiers de Pierre Papillaud, de René Harent, de Daniel Carasso, de Thierry Hermès… Chacun s’imprègne de l’histoire, de la personnalité des fondateurs, et chacun se sent responsable. Comme si nous avions un rôle à jouer. Comme si nous étions leurs héritiers.

Evidemment, l’histoire d’une entreprise est faite de réussites et d’échecs. Evidemment comprendre les erreurs du passé est une des clés pour aller de l’avant et ne pas les répéter. S’inspirer des succès est motivant et donne des idées d’innovations. Puiser l’inspiration dans l’histoire. Un peu comme les couturiers qui doivent connaître les codes de leur maison pour réinventer les collections. Karl Lagerfeld le fait avec tant de talent…

 

Pour conclure, il s’agit pour nous de préserver, valoriser, transmettre le patrimoine des entreprises. Nous mettons notre expertise au service des entreprises pour les aider à conserver et partager leur patrimoine historique et humain.

Savoir d’où on vient pour comprendre qui on est et où l’on va. Comme pour une biographie familiale, la biographie d’entreprise renforce une identité, transmet un savoir-faire, donne une vision, et réunit les hommes et femmes autour de valeurs communes.

Tout cela dans un très beau livre, qui traverse les années et qu’on est heureux de feuilleter… mais ça on en parlera une autre fois !